• En France

  • Pour notre dernière journée à Lyon nous commençons par une étape très personnelle dans le quartier de Gerland. C'est là que j'ai habité et étudié pendant 2 ans. Nous y allons en métro.
    Autant le dire tout de suite le quartier a beaucoup changé. Il y a 35 ans c'était avant tout un quartier industriel avec de nombreuses usines, ateliers et entrepôts. Beaucoup ont été démolis, remplacés par des petits immeubles d'habitations.

    DSCN1261
    La résidence étudiante "Benjamin Delessert" où je logeais, à l'époque privée elle est aujourd'hui
    résidence du Crous. Elle a été rénovée et semble en très bon état.
     
    Ecole de tannerie copie
    A 5 mn à pied sur la même avenue, le bâtiment de mon école l'ESCEPEA.
    Dans la partie façade il y avait l'administration et l'amphithéâtre,
    dans le bâtiment latéral (orange), les ateliers en sous-sol,
    les labos de chimie à l'entresol et les salles de classe au 1 er étage.
     
    Depuis l'an 2000 il abrite de nombreux bureaux, reste cependant un centre de recherche (macromoléculaire).
    La porte étant ouverte nous sommes rentrées dans la cour où nous avons été bien vite abordées par le gardien. Pas de photos intérieures donc ...
    Le labo/atelier peinture situé au fond de la cour à part des autres bâtiments pour raisons de sécurité
    a été démoli, il y a un immeuble neuf de logements à la place. 
     
    Bon pas trop de nostalgie....nous prenons le tram direction le très récent quartier Confluence. 
    C'est le dernier grand projet urbain en date sur Lyon.
    Port, marché de gros et entrepôts ont fait place à un quartier tout neuf, résolument moderne.
     
    DSCN1267
    Telle une figure de proue situé au confluent, le très récent musée des Confluences.
    Le projet est très ambitieux (trop ?) raconter l'aventure humaine.
    La présentation est très innovante, j'ai bien apprécié les 2 première sections (Origines et Espèces),
    les 2 autres (Sociétés et Eternités) sont d'un abord moins facile.
    Notre temps étant compté nous n'avons pas vu les expos temporaires.
    C'est un endroit idéal pour des visites guidées à thèmes pour groupes et scolaires.
     
    DSCN1266
    Le confluent vu de l'intérieur, à gauche le Rhône, à droite la Saône.
     
    DSCN1270
    Les bassins de feu le port industriel ont été gardés et mettent en valeur les nouveaux bâtiments.
     
    DSCN1268
    Diane trouve que cela donne un look très "Copenhague" !
     
    DSCN1272
    L' immense centre commercial Confluence.
    Une navette fluviale "Vaporetto" (au premier plan) permet de relier
    le centre ville (Vieux Lyon et presqu'île) au nouveau quartier Confluence.
     
    DSCN1273
    L'audace architecturale est omniprésente dans le quartier, immeuble le cube orange.
     
    DSCN1276
    Certains bâtiments industriels tel cette ex-sucrerie ont été réhabilités avec de nouvelles fonctions.
    Quelques élements portuaires (grues au fond de la photo) ont été conservés pour rappeler
    le passé de cet endroit.
    Pause repas dans le centre commercial et il faut déjà penser à rentrer ....
     
    DSCN1280
    Alors ma fille ça t'a plu Lyon ???? ......Je crois bien que oui !
    Il nous reste à récupérer nos bagages à l'hôtel
    et nous diriger vers la gare pour notre retour en train vers Milano.
     
    Pour aller plus loin :
     
    Site du musée des confluences ici
    Site du quartier Confluence ici
    Site Lyon tourisme ici
     
    Conclusion :
    J'ai passé 3 jours très agréables dans une ville propre et calme. Le vieux Lyon et le centre ville n'ont pas énormément changé, par contre Gerland et Confluence sont méconnaissables.
    Les transports en commun sont propres avec des véhicules récents, peu ou pas de dégradations.
    Dans les commerces, les restaurants, les musées les gens sont très aimables, pas forcément très chaleureux mais ce n'est pas le genre de la région !
    La ville est devenue une destination touristique ce qu'elle n'était pas il y a 30 ans !
    En 3 jours nous avons dû faire des choix, avec plus de temps il y bien d'autres choses à voir : le musée des tissus, le musée Lumière, le centre d'histoire de la résistance, le parc de la Tête d'Or,....
     
    Le retour sur Milano a été brutal....... ville beaucoup moins soignée !
    Pin It

    1 commentaire
  • Notre 2 ème journée lyonnaise commence par la visite de la presqu'île, le centre ville commercial de Lyon.
    Toutes les places (Célestins, Jacobins, Terreaux) de la presqu'île ont été réaménagées, laissant beaucoup plus de place à l'espace piétonnier.
     
    DSCN1219
    Le Théâtre des Célestins et la charmante place du même nom, qui est recouverte d'un plancher.
     
    DSCN1220
    Des arbres en fleurs donnent un effet très paisible à ce quartier
    où on trouve de nombreux commerces haut de gamme.
     
    DSCN1227
    L'hôtel de ville et la Place des Terreaux.
     
    DSCN1225
     Sur cette place une immense une fontaine représentant ...........la Garonne !
    Drôle d'histoire à la fin XIX ème siècle l'oeuvre d'art était prévue pour Bordeaux qui l'a refusée
    (trop chère !) et Lyon l'a récupérée !
     
    DSCN1228
    Allez c'est parti on monte vers la Croix Rousse par la montée de la Grande Côte.
    (ça ne s'invente pas un nom pareil !)
     
    DSCN1229
    En cours de montée arrêt à l'amphithéâtre des 3 Gaules où Sainte Blandine fût livrée aux lions.
     
    blandine2
    Scène largement illustrée dans mes livres d'histoire d'école primaire !
     
    DSCN1231
    Le quartier de la Croix Rousse a gardé un côté village, un peu à part du reste de la ville.
    On y trouve des commerces alternatifs, des cafés-théâtres, des artistes.
     
    DSCN1232
    Historiquement c'est "la colline qui travaille" par opposition à Fourvière (en face) "la colline qui prie".
     
    La Croix Rousse a été le centre de la fabrication des soieries
     qui ont fait la réputation de la ville pendant des siècles.
    On est presque en haut, il nous reste 10 mn pour rejoindre La maison des Canuts
    et suivre la visite- démonstration guidée.
    Les canuts étaient les ouvriers tisserands de l'industrie de la soie lyonnaise.
     
    DSCN1239
    Après une présentation rapide de ce centre d'interprétation,
     démonstration d'un métier à tisser Jacquard.
     
    DSCN1240
    Le mécanisme avec cartes perforées (lointaines ancêtres de l'informatique) se situe tout en haut du métier.
    Il fallait donc des pièces hautes de plafond et lumineuses pour abriter les ateliers des canuts d'où les maisons hautes avec grandes fenêtres typiques du quartier.
    Ensuite nous avons une petite conférence très intéressante pour nous expliquer 5 siècles de tissage,
    le passé mais aussi l'héritage de cette industrie qui a profondément marqué la ville.
     
    DSCN1236
    Après cette visite pause repas sandwich avec vue panoramique dans un jardin en terrasse
    tout en haut de la colline où trône "Le gros caillou".
     
    DSCN1242
    Nous continuons la visite de ce quartier avec la cour des Voraces et son impressionnant escalier.
    C'est une traboule, passage entre 2 rues.
     
     
    Une plaque rappelle que ce fût un haut lieu de la révolte des canuts.
     
    DSCN1247
    Les typiques maisons de la Croix Rousse.
     
    En bas de la Croix Rousse sur les quais de Saône la fresque des Lyonnais.
     
    Sur cet immeuble on retrouve 26 personnalités de l'histoire lyonnaise et 6 contemporaines.
    A présent nous allons vers le vieux Lyon pour aller visiter le musée d'histoire de la ville de Lyon
    repéré la veille.
     
    DSCN1252
    Cour intérieur de l'Hôtel de Gadagne abritant le musée d'histoire de la ville de Lyon
    et le musée de la marionnette.
    La visite se fait avec des audio guides, on retrouve bien sûr de nombreux faits décrits
    ce matin à la Maison des Canuts.
     
    DSCN1255
    Ensuite promenade quai du Rhône. Diane est surprise par le vent, en effet à Lyon il y a souvent du vent,
    la vallée du Rhône est un vrai couloir, où s'engouffre l'air.
    Vent du Sud qui énerve et fait remonter les odeurs de la chimie (située au Sud à Feyzin et Solaize),
    vent du Nord, glacial ! 
    Au fond l'Hôtel-Dieu désaffecté depuis peu et en chantier pour devenir un complexe
    commerces/hôtel de luxe.
     
    DSCN1257
    Nous nous dirigeons ensuite vers le quartier moderne de la Part-Dieu.
    Surprise ...la tour Incity nous dévoile toute une façade encore complètement ouverte sur le vide.
    Puis nous traversons les halles où l'on trouve toutes les spécialités lyonnaises et autres
    de la plus grande fraîcheur et de la meilleure qualité.
     
    DSCN1258
    Enfin nous entrons dans le centre commercial de la Part-Dieu.
    A son ouverture dans les années 70 c'était un des plus grands de France et d'Europe.
    Au fil des années il a su s'adapter aux goûts et besoins des consommateurs.
    La déco a été revue, les marbres verts foncés et les chromes kitsch ont fait place
    au blanc et au bois clair beaucoup plus sobres et lumineux.
     
    Retour vers le centre, repas dans un restaurant/crêperie de la rue des Marronniers.
    Cette petite rue piétonne derrière la place Bellecour abrite
    de nombreux restaurants et bouchons (restaurant stypiques de spécialités lyonnaises)
    Petit détail nous avons tout fait à pied !!!!
    Du coup ce soir on est un peu fatiguées, pas besoin de berceuse ! !!!
     
    Quelques liens pour aller plus loin :

    La Suite (3ème jour) ici 

     
    Pin It

    2 commentaires
  • C'est mon cadeau de Noël de la part de ma fille, un petit voyage à 2 mère et fille.

    Direction la capitale des Gaules, la ville des gones .....Lyon. C'est là que j'ai fait mes études supérieures il y a trrrès longtemps (1978-80). Nous y allions de temps en temps quand nous habitions dans le Nord-Isère mais cela fait plus de 20 ans que je ne suis plus allée dans le centre ville.

    DSCN1303
    Pour organiser ce petit séjour je me suis basée sur mes souvenirs, un bon guide et internet.
    Voyage en train depuis Milan et hôtel (Hotel du Dauphin) trouvé sur Booking  simple, pas trop cher 
    et super bien situé en centre ville à 2 pas de la Place Bellecour.
     
    Notre programme de départ susceptible d'être modifié suivant nos envies, la météo ou autre.
     
    Premier jour : Vieux Lyon et Fourvière
    2 ème jour : Presqu'île et Croix Rousse
    3 ème jour : Jean Jaurès (mon école), Quartier Confluence.

    Premier jour

    DSCN1182
    Arrivées dans l'après-midi, nous voilà à peine sorties du métro Place Bellecour, à nous Lyon !
    Nous déposons rapidement nos bagages à l'hôtel et nous dirigeons vers le vieux Lyon.
     
    DSCN1183
    Cathédrale Saint-Jean
    Je crois que je ne l'ai jamais vue aussi belle,
    elle a été nettoyée très récemment et l'intérieur est en travaux,
    du coup on n' a pas vu grand chose dedans.
     
    DSCN1187
    Pour faire les touristes jusqu'au bout il est absolument indispensable de prendre la "ficelle "
    le funiculaire pour monter à Fourvière.
     
    DSCN1190
    La basilique de Fourvière.
    Un peu emmaillotée mais peu importe car de toute façon je n'ai jamais réussi à trouver ce bâtiment beau ....
    mais il faut reconnaître que c'est un vrai "phare" où que l'on soit dans la ville on l'aperçoit !
    L'intérieur est extrêment chargé en dorures, mosaïques.
     
    DSCN1191
    Un peu à l'écart sur la colline une surprenante petite tour Eiffel.
     
    Dominant la ville la colline de Fourvière est un superbe belvédère et ce jour là nous avons vraiment été gâtées.... il fait très beau et le ciel est particulièrement clair.
    On distingue toute la ville et ses différents quartiers et momunents.
    Au premier plan le vieux Lyon (Saint-Jean) la Saône, la Place Bellecour (à droite) et plus au fond au milieu les 2 tours de La Part-Dieu.
    On voit aussi très bien les Alpes enneigées tout au fond et je reconnais sans difficulté différents massifs (Chartreuse, Vercors, Taillefer, Belledonne, Grandes Rousses)
     
    A gauche de dôme noir de l'Opéra et plus au fond le Parc de la Tête d'Or.
     
    On voit même le géant des Alpes ........le Mont-Blanc !
     
    La place Bellecour et les quais du Rhône.
     
    DSCN1204
    Photo "artistique" tout à fait involontaire grâce à ces branchages. 
     
    Après en avoir pris plein les yeux, visite du site gallo-romain de Fouvière.
    C'est l'origine de la ville LUGDUNUM.
    C'est un parc très agréable, des concerts ont lieu dans le théâtre antique en été.
    Il y a également un musée mais on est arrivées trop tard, il fermait tant pis.... 
    Il n'y a pas de tache au milieu de la photo....
    juste une torchère de la raffinerie de Feyzin qui produit un nuage de fumée noire.
     
    DSCN1210
    Nous redescendons vers le Vieux Lyon à pied par des rues très pentues puis des escaliers.
     
    DSCN1212
    Le Vieux Lyon est constitué de 3 quartiers, Saint-Paul, Saint Jean et Saint Georges.
    Dans un état lamentable, il avait été envisagé dans les années 1960 de les détruire.
    Heureusement on a pris conscience de la valeur de ces lieux, une longue période de restauration et de réhabilitation a redonné un nouveau visage permettant ainsi d'accéder au titre très convoité de patrimoine de l'Unesco en 1998.
    Cette maison un peu moins "léchée" que d'autres très restaurées donne une idée
    de ce que cela pouvait être avant.
     
    DSCN1213
    De nombreuses cours intérieures avec des escaliers en tour font le charme du Vieux Lyon.
     
    DSCN1215
    Le quartier Saint-Jean est devenue très touristique, la rue principale abonde de commerces et restaurants.
    Pourtant il suffit de s'en éloigner et emprunter la rue parallèle (Rue des 3 Maries)  pour trouver un endroit beaucoup calme et authentique ....et tout aussi beau.
     
    DSCN1218
    Une des plus belles et plus célèbre maisons du Vieux Lyon, la Tour Rose.
    C'est un hôtel restaurant de luxe.
     
    Bon ce n'est pas là qu'on a mangé !!!!
    Mais dans un des nombreux "bouchons" restaurant de spécialités lyonnaises du quartier.
    Salade lyonnaise, quenelles/gratin dauphinois et fromage blanc pour un prix très raisonnable
    (16 €/personne) et des portions très généreuses !
     
    Pour aller plus loin : 
     
    Les nuits de Fourvière (Programme 2015)
    La suite (2 ème jour)ici 
     
       
    Pin It

    5 commentaires
  • La Saintonge est ma région natale, en effet je suis née à Saintes, mais je n'y ai vécu que de l'âge de 0 à 2 ans.

    Fin janvier, je suis allée passer quelques jours chez mes parents qui habitent près de Bordeaux.
    La météo n'était pas vraiment bonne mais nous avons profité de la journée la moins pire (je vous laisse imaginer les autres jours !) pour faire un petit tour près de l'Océan. Souvent nous allons sur la côte en Gironde à Lacanau, Carcans ou Hourtin, alors cette fois-ci pour changer direction l'estuaire de la Gironde, Royan puis la Grande Côte.

    Je ne suis pas particulièrement attirée par la mer et l'eau n'est pas vraiment mon élément, ou alors pour ses états solides (neige et glace) mais j'aime bien y aller comme ça juste pour la journée, et en plein hiver c'est particulièrement sauvage.

    DSCN8606 - Copie
    Première pause à Talmont sur Gironde petit village situé sur un promontoire au bord de l'estuaire de la Gironde et célèbre pour son église romane.
     
    100_4689 - Copie
    L'église est bâtie au bord de l'eau presque en dehors du village.
     
    100_4687 - Copie
    Une maison qui a attiré notre attention par son nom, La Maison de Diane.
    Pourquoi ? Tout simplement ma fille se prénomme Diane !
     
    100_4697 - Copie
    Les rues désertes du village de Talmont sur Gironde
     
    DSCN8607 - Copie
    Accès à un carrelet, ces typiques cabanes de pêche équipées d'un filet carré.
     
    DSCN8610 - Copie
    C'est ici que l'estuaire est le plus large 12 km, en face c'est le Médoc.
    Après une pause sans interêt sous la pluie battante à Royan nous arrivons à la Grande Côte, une des plus belles plages de la région, sauvage mais moins dangereuse que celles de la côte de l'Océan.
     
    devinette hiver 1
    Des blockhaus indestructibles se trouvent sur la plage et dans les dunes toutes proches.
    S'il faisait beau on pourrait voir au loin le phare de Cordouan, le" Versailles" des phares français
     qui marque l'entrée de l'estuaire.
     
    devinette hiver 2
    A cette date pas grand monde sur la plage seuls quelques rares promeneurs avec des chiens,
     
    100_4707 - Copie
     
    100_4708 - Copie
    Et quelques petits oiseaux qui courrent à toute vitesse à l'arrivée de la marée !
    Comme cela cette journée peut paraître un peu "plate "mais nous avons un but très précis .....
     
    100_4700 - Copie
    Que voilà ! Cela valait bien le voyage !
     
     
     
    Pour aller plus loin :
     
     
    Pin It

    9 commentaires
  • Je me suis rendue pour quelques jours dans la région bordelaise où vivent mes parents. La vague de froid qui a sévi en France n'a pas épargné cette région au climat océanique plutôt doux.

    Les températures sont descendues largement en dessous de 0°C et le 5/02 10 cm de neige sont tombés, créant une belle pagaille sur les routes. Seuls les axes principaux ont été dégagés et les petites routes restaient enneigées, les communes (sans matériel pour déneiger) se contentant d'installer des panneaux attention route glissante !

    Le redoux a eu lieu le 13/02 et ce jour là toute la neige a fondu.

    Voici donc quelques photos de la région enneigée plutôt insolites.

    10/02 Chez mes parents.
     
    10/02 Vignoble enneigé
     
    10/02 Le même endroit de plus prés, au loin de village de Asques.  
     
    10/02 Vigne du libournais
     
    10/02 La Dordogne vue depuis les hauteurs de Fronsac.  
    Pin It

    2 commentaires
  •  Une escapade éclair en France, week-end en 2 temps une première étape à Montélimar pour les 50 ans d’une amie et ensuite étape en Haute-Maurienne au retour avec une (petite) parenthèse montagne.

    A l’avance je m’excuse pour la qualité très moyenne des photos (certaines ont été prises en voiture), nous avons privilégié les rencontres et la satisfaction de l’instant présent.
    Nous voilà donc partis très tôt samedi matin pour arriver vers midi dans la région de Montélimar pour l’anniversaire surprise (elle ne sait rien de notre venue et de la fête préparée par ses enfants) de Domy, une amie qui fût également notre voisine pendant presque 10 ans.
    La route on la connaît par cœur on la fait plusieurs fois par an depuis 25 ans, j’avais même l’idée d’en faire un reportage photo, idée très vite abandonnée, vous allez vite comprendre pourquoi ….
     
    En arrivant vers la vallée du Rhône la météo s’arrange un peu tout de même
    et le soleil est de retour dans l’après-midi.
     
     On oublie vite la fatigue et les km, les occasions de se revoir sont rares,
    beaucoup d'émotionet de plaisir à se retrouver. 
    Pascale (c'est moi !), Luigi, Pierre
     
     
    Luigi, Domy, Pierre
     
     
    Les 3 anciennes voisines réunies , ça papote dur !!! Pascale, Véro, Domy
     
     
    A 2 pas du lieu de la fête, paysage typique de la campagne drômoise. 
     
    Dimanche après avoir fait le plein de nougats (ça s’impose !) et salué nos amis une dernière fois,
    nous repartons vers les Alpes.
     
     
     Grenoble, vue sur le Taillefer ( 2857 m). C’est le premier sommet que j’ai gravi à l’âge de 15 ans
    et la découverte du Dauphiné fût pour moi une vraie révélation.
     
     
    La Dent de Crolles (2062 m), elle porte bien son nom, on dirait une belle molaire,
    malgré son aspect imposant, son ascension est une randonnée assez facile.
     
     
    La station de Prapoutel - Les 7 Laux. 
     
    En Maurienne, un village typique de Savoie, Saint-Alban des Hurtières.
     
     
    Pas grand monde (!) en ce dimanche après-midi sur l’autoroute de la Maurienne,
    nous en profitons pour sortir à Saint-Jean, vu que nous avons le temps.

     Juste après Modane au début de la Haute-Maurienne, pause à l’Esseillon, où se trouve un ensemble de forts.
    Je ne suis pas passionnée par la chose militaire mais ces constructions font partie du patrimoine des Alpes et la vallée de la Maurienne est particulièrement dotée de ce côté-là. 
    On peut visiter le plus accessible la Redoute Marie-Thérèse, une expo explique en 3 salles la conception, la construction et l’histoire de ces bâtiments et ensuite on descend dans les souterrains.

     
     
    La Redoute Marie-Thérèse que l'on visite.

     
    Le fort Victor-Emmanuel le plus imposant.
     
     
     Souterrains de la Redoute Marie-Thérèse.
     
     Arrivés à Lanslebourg nous trouvons sans peine un hôtel, puis faisons un petit tour dans le village.
    Détruit à 80 % en 1944 la rue principale est assez anonyme, seul un quartier est composé de maisons anciennes.

     
     
     
     
     
    Chapelle Saint-Jean-Baptiste. 

    Quartier du Canton.

     
    La Dent Parrachée (3697 m) veille sur le village.
     
     Un excellent repas et une bonne nuit récupératrice, vont nous permettre d’être d’attaque le lendemain matin pour une petite randonnée au Col du Mont-Cenis. (Reportage cliquer ici ) 

     
    Pour aller plus loin un peu de doc :
     
     
    *Hôtel à Lanslebourg Prix raisonnables, très bonne cuisine et patronne très sympa ! 


    Pin It

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique